www.footlab.ch

La podologie

dimanche, 10 août 2008 23:16

La podologie

 

Aponevrose plantaire

 

Les douleurs chroniques du talon sont parmi les problèmes de pied les plus fréquents. Les causes sont souvent variées et multiples, et doivent être dans la mesure du possible identifiées par le médecin.

Aponevrose plantaire

Les douleurs chroniques du talon sont parmi les problèmes de pied les plus
fréquents.
Les causes sont souvent variées et multiples, et doivent être dans la mesure
du possible identifiées par le médecin.

Dans la majorité des cas, elles proviennent d’une inflammation chronique de
l’aponévrose plantaire.L’aponévrose plantaire est un ligament épais qui relie les
orteils au talon et sert à maintenir la voûte plantaire, comme la corde d’un arc.

Lors de la marche, cette aponévrose est mise sous tension à chaque pas.


Dans certaines circonstances, ces tensions répétées peuvent provoquer
une inflammation à l’endroit où l’aponévrose s’insère sur l’os du talon.

Des douleurs peuvent alors se développer à la suite d’un exercice physique
intensesans entraînement, par exemple : après une longue marche ou après
avoir pratiquépour la première fois un sport dont on n’a pas l’habitude.

On suppose aussi que certaines déformations du pied (pied creux, pied plat)
peuvent jouer un rôle dans cette affection

 Fracture du Calcaneum:

C'est la "fracture des amoureux": l'amant surpris saute par la fenêtre
et se fracture le calcanéum. C'est une fracture par tassement.
Elle peut être grave par les séquelles qu'elle peut entraîner si la forme
de l'os n'a pas pu être exactement reconstituée.
Sous le poids du corps, la partie supérieure du calcanéum, le thalamus,
pénètre dans la partie inférieure spongieuse.Les parties corticales externes
ou internes peuvent se fracturer également si le choc est très violent.
Les lésions articulaires sont constantes. L'articulation astragalo-calcanéenne
peut être touchée ainsi que les articulations astragalo-scaphoïdiennes et
calcanéo-cuboïdiennes.

 

SYMPTOMES :

L'impotence est complète,, le blessé ne peut se relever.
Un gonflement important efface les reliefs normaux.
le diamètre transversal de l'arrière-pied est élargi.
Une ecchymose plus ou moins importante et plus ou moins précoce se
manifeste sous la plante du pied et dans les régions rétro-malléolaires.
La voûte plantaire est affaissée.
La radiographie confirme le diagnostic et précise la nature des lésions

Tendinite d'achille:

C'est l'inflammation du tendon dans n'importe quel point parcouru.
La pathologie spécifique sur le point d'insertion se reconnaît comme entésite.

CAUSES

-Changements dans la hauteur du talon.
-Compensation d'une voûte plantaire douloureuse
-L'hyper pronation par une talonnette très souple.
-Les déviations axiales de la cheville
-La pression directe sur le tendon comme il arrive  avec des chaussures au
 contrefort rigide ou avec des chaussures de ski si elles sont très serrées.






TRAITEMENT

Le traitement de choix est conservateur, relayant le chirurgical du à l'échec
 de celui-ci. Dès l'apparition des premiers signes de tendinite, il faut cesser
tout type d'activité sportive et appliquer un traitement anti-inflammatoire,
avec médicamentation et application de froid local.
Anatomiques. Déviation axiale du talon, détection d'un pied pronateur,
un pied creux ou plat, un talon varus ou valgus, la présence d'un Haglund
par développement excessif de la tubérosité du calcanéum, etc...

La podologie Sportive


Si le sportif est sujet à diverses douleurs survenant lors de la pratique de la
course,il est nécessaire d’étudier son appui podal au sol en statique et surtout
en dynamique.

La plupart des pathologies peuvent être améliorées par le port d’orthèses
plantaires thermomoulées en complément, bien évidemment, d’un
traitement médical, d’une kinésithérapie, d’une physiothérapie,
d’un repos sportif…

Le fait de corriger un axe perturbé, de rétablir une meilleure assise plantaire,
de détendre une loge musculaire trop sollicitée, d’amortir avec justesse,
est toujours,plus ou moins rapidement, plus ou moins totalement un facteur
important d’amélioration.



La synthèse de toutes ces constatations permet de confectionner des
orthèses
individualisées et efficaces :
des orthèses plantaires thermomoulées pour sportifs.

L’examen podologique  

Il doit être minutieux et comporter :

 Un interrogatoire détaillé
- Antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques
- Profession (conditions de travail)
-Sport pratiqué, niveau, fréquence des séances, âge, poids, latéralité, pied d’appel,
  surfaces utilisées
-Mouvements déclenchant les douleurs, fréquence et période d’apparition des douleurs
-Traitements déjà suivis et résultats.
Une étude en charge de la statique
- Baro-podoscopique
- Podométrique 
Une étude en charge de la dynamique
- Marche
- Sur tapis de marche / course
 Une étude en décharge
- Evaluation des amplitudes articulaires.
- Palpation
- Etude de la chaussure de sport

 

L’étude de la biomécanique
du pied est ses répercussions sur le geste du sportif ;

L’utilisation des orthèses dans la résolution des pathologies.

Afin de donner une réponse aux sportifs, nous allons essayer
de faire un état des lieux des différents moyens passés et
récents dont dispose le podologue.

A chaque foulée, le pied supporte une poussée considérable ;
ainsi un athlète de 75 kg supportera à chaque appui podal :
- 300 kg, s’il pratique le demi-fond
- 450 kg, s’il pratique le saut en longueur
- 1125 kg, s’il pratique le basket-ball (lors de la réception après un smash)


Le choc ressenti varie selon le poids du corps, la nature du sol, la vitesse de course.
Le marathonien, lui, exécute environ 4500 foulées lors de son épreuve : calculez !!

On peut aisément deviner les conséquences de telles contraintes sur l’appareil
locomoteur, surtout s’il existe le moindre problème d’appui. Mais tout le monde ne
pratique pas le marathon ? Soit.

Sachez qu’un promeneur de 60 kg qui parcourt  en marchant sur route1 km,
encaisse une pression de 60kg dans chaque pied :  ce qui équivaut à 80 tonnes
de pression au km. Impressionnant

Les orthèses plantaires thermomoulées

Technique du thermomoulage

Cette technique consiste à mouler sur le pied une résine ou d’autres produits
thermoformables auxquels il convient d’y adjoindre des corrections postérieures
et(ou) antérieures, sous peine de n’avoir qu’une action de confort et d’amorti.

L’efficacité d’une orthèse plantaire pour des problèmes tendineux ou musculaires
repose sur la compréhension des mécanismes de survenue de ces douleurs puis
de la correction des appuis " anormaux " détectés.

L’orthèse plantaire du sportif doit être conçue après cet examen en gardant
constamment à l’esprit le geste technique spécifique du sport pratiqué, avec
les chaussures couramment utilisées. Elle est réalisée pour la pratique du
sport et la correction mise en place est souvent différente de celle qui serait
nécessaire " à la ville ".

 

L’examen de la marche et de la course donnent assez souvent des
résultats contradictoires !!
Les mouvements et les contraintes lors de la marche ou de la course
sontdifférents, variant d’un sport à l’autre, en fonction des gestes
techniques spécifiques à chaque discipline.
Il est donc indispensable d’examiner l’athlète,  en pensant à son
geste technique.
Ces orthèses plantaires réalisées en charge, sont confectionnées
toujours en matériau thermoformable.
Ces produits ont de grandes qualités : légers, souples
ou durs, épais ou fins ils permettent de réaliser des orthèses légères,
souples, confortables, amortissantes, lavables et imputrescibles.
Elles sont amovibles et conviennent à toutes les chaussures de même
catégorieet pointure.
Mais ce ne sont pas de simples semelles de confort : elles se doivent
d’être correctrices pour être efficaces.

Plus dans cette catégorie : « Les traitements