www.footlab.ch

La pédicurie

mardi, 01 décembre 2009 13:14

Un soin de Pédicurie consiste à traiter de manière non agressive et non douloureuse les affections cutanées telles que:

  • affections cutanées
  • le  durillon
  • les hyperkératoses (ou callositées)
  • les affections (mycoses, verrues)
  • cors plantaire
  • déformations unguéales
  • ongles incarnés
  • oeil de perdrix
  • etc...
La pédicurie:
Vous trouverez ci dessous différents types de  soins en rapport avec la pédicurie.

L'ongle incarné

L’ongle incarné est provoqué par  un fragment d’ongle qui pénètre dans la chair provoquant
inflammations et douleurs.
Le facteurs responsable sont nombreux :

- Prédisposition familiale
- Chaussage  inadapté (trop petits)
-Pédicurie inadéquate(ongle coupés dans les coins).
-Modifications osseuse secondaires
-Excroissance de chair (sous l'ongle)

Les symptômes:

-Sur le  côté le bourrelet sur le côté de l'ongle est douloureux (ongle incarné -banal)
-Sur l'avant l'ongle pénètre dans la chair sur l'avant  (incarnation Antérieure)
-Douleur ,dougeur et gonflement (inflamation) qui précède parfois l'infection 
-et la formation d'un panari(abcès de l'ongle) ou d'un erysipèle
( infection ------plus sérieuse des  tissus de la  jambe-provoqué par un streptocoque).
-Epaississement d'un bourrelet de chair( sur le bord de l'ongle)
-Excroissance de chair rouge (granulome)

Le durillon

Petit bobo mais parfois très douloureux et même invalidant, le durillon
est une zone cornée résultant d'un appui ou d'une compression cutanée
répétée. Au niveau des pieds le durillon s'appelle un cor, entre deux
orteils c'est un « oeil de perdrix ».
Au niveau de la plante du pied, il peut être confondu avec une verrue :
si on gratte la corne de cette dernière apparaissent despetits points noirs.
Le cor au pied peut s'infecter surtout chez le diabétique, il faut alors
consulter son médecin.Le cor au pied est donc le résultat du port des
chaussures (à l'origine, l'homme marchait à pieds nus).Pour le prévenir,
il faut éviter les chaussures trop serrées, un point de compression important
(talons hauts), être à l'aise dans ses chaussures sans qu'elles soient pour
autant trop grandes et les adapter à d'éventuelles déformations du pied
(hallux valgus) ou des orteils (orteils en marteau). Dans ce dernier cas,
outre le trou dans la chaussure peu esthétique, la solution peut résider
dans la chirurgie

Les  Mycoses

Les  Mycoses plantaires:
Aussi appelée « intertrigo », c’est une infection due à un champignon localisé au niveau
de la scissure entre les orteils. D’abord sous la forme d’une simple démangeaison, la
mycose se développe pour donner des desquamations légèrement blanchâtres, qui
s’étalent progressivement sur la racine des orteils, et aboutir à une fissuration de
l’épiderme. L’irritation s’accentue rapidement et amène à consulter.
L’origine de cette  mycose est la présence d’une macération entre les orteils, entretenue
par la transpiration et le séchage insuffisant après les bains.
Comme de nombreuses mycoses, l’auto contamination est très facile d’un orteil à l’autre,
ou d’un pied à l’autre.

 

Les Mycoses de l’ongle:

Une variante de cette mycose existe au niveau des ongles, sous la forme
d’un ongle cassant. Il s’épaissit et se fissure, devient plus brunâtre,
quelques  débris blanchâtres se séparent à sa surface qui devient
irrégulière. Puis, l’ongle semble se détacher et tomber.

N’oubliez pas de traiter également les chaussures qui représentent un
véritable réservoir de champignons pouvant entretenir la mycose.
Des produits spécialisés existent en pharmacie pour éradiquer les germes.