www.footlab.ch

Réflexologie plantaire

lundi, 30 août 2010 08:52

LA REFLEXOLOGIE PLANTAIRE :
Cette technique est fondée sur l’idée que le corps entier est représenté sur un pied et qu’un touché spécifique , sur des zones précises, permet d’agir sur l’organisme et ses symptômes.
Une séance dure de 40 minutes à une heure quinze.

Une fois par semaine semble représenter un bon rythme dans des cas aigus ou chroniques, une tous les quinze jours en entretien.Comme avec toutes les thérapies complémentaires, la personne peut connaître, pendant quelques jours, la fameuse « crise de guérison » liée à une plus grande élimination. Ce qui signifie, que les symptômes, selon son état général, peuvent être accrus et des réactions diverses apparaître : maux de tête, fatigue, augmentation des mictions, flatulences, éruptions cutanées.
Cas graves d’ostéoporose, problèmes cardiaques importants, accidents vasculaires cérébraux
récents, phlébites, thromboses (car le toucher peut déplacer un caillot de sang et provoquer une embolie), éventuellement les trois premiers mois de grossesse. >K. A.

La réflexologie est elle née en Chine, il y a plus de cinq mille ans ou chez les Incas, 1200 ans avant Jésus_Christ ? Les réponses varient. Toutefois, ce n’est qu’au début du XXe siècle, aux États-Unis, qu’un médecin William Fitzgeral, en établit les bases. Il divise le corps en dix zones d’énergie et démontre que le fait d’exercer une pression sur certains points : l’intérieur du nez (la sympathicothérapie), l langue, la paume des mains ou les pieds entraine une abolition de la douleur des zones correspondant à ces points. Le visage ainsi que le pavillon de l’oreille (l’auriculothérapie) sont eux aussi concernés. Plus tard Eunice Ingham, Étasunienne également et assistante médicale, observera, grâce à cette technique « une remarquable accélération des processus de guérison, après les interventions chirurgicales » souligne le Dr Denis Lamboley, diplômé de médecine chinoise et d’acupuncture, directeur de l’institut de médecine énergétique et auteur de la réflexologie pour tous. Après avoir suivi de nombreux cas d’arthrose, d’asthme, elle étudiera plus longuement les pieds et établira qu’ils sont le reflet du corps entier
Reflet de lorganisme :
En France, les praticiens travaillent principalement sur la plante des pieds, ou se « trouvent comme des petits miroirs qui reflètent l’organisme tout entier » explique Pauline Wills, réflexologue et auteur du livre Le bien être par la réflexologie

Pierre Krasensky, réflexologue et auteur de Massage réflexe des pieds. Les points réflexes sont aussi ces zones qui deviennent sensibles à la pression du doigt quand l’organe qui lui correspond est malade ou affaibli. « Ces Zones varient à quelques millimètres prés, c’est donc la pratique qui nous permet de les situer plus précisément » souligne Mireille Meunier, réflexologue et directrice d’un centre de formation en réflexologie. Le praticien effleure ou presse ces points avec les mains, en particulier avec les pouces. Ce qui lui permet d0’abord de localiser les tensions et ensuite de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes. Il s’agit d’une méthode globale, qui stimule les facultés d’autoguérison du corps. En France, elle est exercée par des kinésithérapeutes, des naturothérapeutes, des médecins, des infirmiers et des podologues.
LES BIENFAITS DE LA REFLEXOLOGIE

« Le premier effet de la réflexologie est de « détoxiquer » l’organisme :
c'est-à-dire de l’aider à mieux éliminer les toxines en intensifiant le travail des émondoires (foie, reins, peau). Cette pratique agit donc sur le terrain, en améliorant les défenses immunitaires », précise Monique Gely, réflexologue et présidente fondatrice, depuis 1978, de l’institut national pour l’étude de la réflexologie du pied (Inerp).
Selon la médecine chinoise, le corps est sillonné par douze méridiens principaux et deux spéciaux. Si le « chi » ou force vitale. A cette fin, il établi un bilan énergétique de la personne « ainsi, une sera » renforcé contre les agressions extérieures », signale le Dr Denis Lamboley et la personne restera en bonne santé. La réflexologie dans la mesure où le praticien est formé en énergétique va permettre de rééquilibrer cette force vitale. A cette fin, il établit un bilan énergétique de la personne » ainsi une personne « trop yin » qui a tendance à avoir des stases (congestions) pouvant se manifester aussi bien sous forme d’œdèmes que de prise de poids, aggravera sa tendance si elle est trop sédentaire. A l’inverse, quelqu’un qui est « trop yang », sec et nerveux s’il est toujours en mouvement aggravera lui aussi cette caractéristique. Tandis que la première devra apprendre à bouger, le second cherchera à se relaxer » remarque Mireille Meunier. Grâce à une réflexologie ou l’énergétique sera davantage pris en compte ceux qui manquent d’énergie seront redynamisés, tandis que ceux qui souffrent d’un excès seront régularisés. La même personne, selon la phase qu’elle traverse, pourra bénéficier de l’un ou l’autre des effets. Il s’agit donc d’une méthode diagnostique « globale » même si dans la pratique, les réflexologues n’ont pas le droit d’utiliser le terme.
Equilibrer, relaxer. La réflexologie est une thérapie, même si elle n’est pas reconnue officiellement en France. En revanche, elle l’est déjà en Hongrie et en Afrique du Sud:

Certaines assurances privées la remboursent, en Suisse, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Irlande, au Danemark, en Suède, au Portugal et en Grèce. Les salariés de ces pays bénéficient même de séances en entreprises ! Cette technique permet de remédier à un grand nombre de symptômes et maux, dont le stress. Pour le contrer, les thérapeutes proposent diverses thérapies complémentaires : shiatsu, hydrothérapie, acupuncture, relaxation… la réflexologie s’inscrit dans cet ensemble, dans la mesure où l’un de ses buts est de réduire la tension nerveuse. En régulant le système nerveux, elle provoque un impact sur le psychisme : « Notre école forme les praticiens à être à l’écoute des causes émotionnelles qui ont entraîné la maladie ou le symptôme, ajoute Monique Gely. En effet, chaque organe correspond à une émotion. Par exemple, une douleur sur un point correspondant au méridien « rein » indiquera bien souvent une peur.» « Et : elle apporte au patient une relaxation intense qui libère le corps de toutes les tensions inutiles, favorisant du même coup le relâchement musculaire », explique le Dr Denis Lamboley. Ce qui en fait aussi un atout précieux par rapport à l’anxiété, l’hypertension, l’insomnie. Et certaines maladies de peau qui ont une composante nerveuse, tel l’eczéma. La réflexologie permet ainsi au corps et à l’esprit de se régénérer, de renforcer ses défenses et donc de mieux répondre aux agressions.
Maux de tête, cystite, bronchite. Cette technique permet de soulager les maux de tête. Bien sûr le praticien devra toujours s’interroger sur leur cause.

S’ils sont liés à une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau, la réflexologie en la relançant, est très efficace. On peut aussi se masser les orteils en pressant leur extrémité.
Elle est efficace sur l’appareil urinaire, notamment en cas de cystite, de spasmes de la vessie… ; sur l’appareil respiratoire pour les bronchites chroniques, l’asthme…
Elle agit aussi « sur la circulation de la lymphe, ce qui a un impact sur l’infection des oreilles oud de la gorge, sur la fatigue chronique, les œdèmes. Les jambes lourdes, le système digestif (brûlures d’estomac, la constipation, la colite…) », précise le Dr Denis Lamboley.
La réflexologie équilibre le système endocrinien, problèmes rénaux, d’hormones sexuelles (dans ce cas, elle peut permettre de prévenir la prise d’hormones synthétiques), de manque de tonus, ou encore d’allergies… « Depuis quelque temps, j’étais devenue allergique, en particulier aux pollens, je passais mon temps à éternuer et j’avais une sinusite quasi chronique, raconte Leslie. A raison d’une séance par semaine chez le réflexologue pendant plusieurs mois et d’une modification de mon alimentation, j’ai réussi à améliorer mon état général et à me passer petit à petit de médicaments antihistaminiques. » Cette méthode est utile face aux troubles et pathologies de l’appareil reproducteur : déficit de production des hormones sexuelles féminines ou masculines, douleurs menstruelles, cycles irréguliers, kystes gynécologiques… dans la mesure où elle vise également à localiser les tensions elle est efficace pour soulager les maux du système osseux et musculaire qui s’expriment souvent par des douleurs, au niveau des vertèbres cervicales, des lombaires des épaules… Elle atténue donc aussi les algies, ou douleurs, liées à l’arthrose, aux sciatiques…
Grâce à la réflexologie, le corps reçoit des informations pour se soigner lui-même, une aide irremplaçable